Archives de ◊ avril 2005 ◊

• 21 avril 2005

Étaient présents :

Elus de la Mairie de Bordeaux : Anne Marie Cazalet, Elisabeth Vigné, Michel Duchêne

Techniciens de la ville de Bordeaux : espaces verts, Politique de la Villle, développement urbain : .Michel Mayenc, Vincent Le Bresson, Jean Claude Floirac, Philippe Lefebvre, Céline Lapeyre.

Collectif de la Friche Dupaty, dit « le jardin de ta sœur » : Henri Ponchaud, Sylvette Gimont, Astrid Compagnon, Michel Deysson, Magali Putz-Lafargue, Dominique Bricout, Yvan Detraz, Jean Philippe Lasfargues.

Excusés : Geneviève Rando, Marcel Felice.

Dans un premier temps nous avons précisé de nouveau quelle était la fonction du groupe restreint du collectif de la friche Dupaty : Ce groupe n’a pas pour rôle la prise de décision, il a pour fonction de garantir les positions du collectif face aux techniciens et aux élus. Nous avons également précisé que les décisions finales prises par le collectif seraient envoyées par écrit à la Mairie avant chaque prochain atelier.

Michel Duchêne nous a fait par de la proposition du Maire de Bordeaux, de pouvoir montrer notre projet durant les biennales de l’architecture, « AGORA » en février 2006. Monsieur le Maire, nous propose 2 solutions : une « petite »enveloppe budgétaire pour faire intervenir les personnes que l’on souhaite afin de réaliser l’exposition de notre projet, sous quelque forme que se soit ou bien demander aux services de la communication de la ville de Bordeaux.

Nous avons répondu que vu le travail déjà engagé avec l’association le Bruit du Frigo, nous ferions semble t-il appel à eux.

L’atelier dans lequel s’inscrit l’aménagement de la friche Dupaty est nommé par la Mairie : Atelier N°2 Ilot Dupaty Aménagement du « Jardin de ta sœur » et création de la nouvelle voie.

La Mairie a présenté sous diaporama leurs premières réflexions en tenant compte des différents documents que nous leurs avons transmis.

Philippe Lefebvre, du bureau d’étude des espaces verts nous a commenté leurs travail.

(nous proposons de vous montrer ce document lors de notre prochaine réunion).

Elisabeth Vigné nous a fait part que la Mairie avait provisionné une certaine somme pour commencer dès 2005 des aménagements.

La discussion était parfois confuse, les propos se focalisant sur des détails et non sur les différents schémas d’organisation.

Elisabeth Vigné a affirmé sa volonté de faire de ce jardin un jardin différent des autres jardins de la ville, avec un aspect relativement contemporain unique en son genre. Elle a également soulevé l’éventualité de réaliser les aménagements du jardin par des artistes, des habitants du quartier : mobilier, aires de jeux…Les techniciens nous ont précisé qu’il fallait que ces différentes créations soient homologuées par une commission de sécurité.

Au vu des 3 propositions de schémas d’organisation voici les commentaires relevés :

Premier postulat: on travaille sur le foncier acquis à ce jour, les autres parcelles à acquérir étant du « plus ». Nous avons précisé la position du collectif concernant la parcelle de Madame Dupuch.(cf. dernier compte rendu).

Le schéma d’organisation N°3 est celui qui se rapproche le plus de notre schéma

Nous maintenons la possibilité d’une liaison verte reliant le jardin aux quais

Transparence des entrées (rue Dupaty et future voie) et liaison transversale

Positionnement du potager

Un espace central dégagé conséquent (prairie)

Conservation du mur avec des ouvertures

Les axes de réflexion à travailler :

Création de mobilier original et unique

Quelles dynamiques sur le quartier : chantier écoles, chantiers d’insertion, résidences d’artistes…

Les modalités de gestion du jardin : ouverture, entretien, animation…

Pour finir nous avons soulevé la difficulté de se projeter dans le temps n’ayant aucun élément du « phasage » de l’aménagement et de la construction de la future voie.

Il a été convenu que pour la prochaine réunion avec la Mairie nous mettrions en superposition notre hypothèse des différentes phases des travaux avec celle de la Mairie.

Nous avons plutôt convenu que l’année 2005 serait une ouverture de la friche sur de l’évènementiel.

Par conséquent nous allons recenser les différentes manifestations possibles sur 2005-2006 et réfléchir à un aménagement de base : eau, électricité, sanitaires.

L’Art Cru précise les problème de sécurité pour l’accès à la friche, une deuxième issue de secours n’existant pas. De plus que l’Art Cru est sollicité pour ouvrir son lieu et faire office de deuxième issue de secours.

Magali Putz propose de réfléchir à un deuxième accès temporaire via la voie longeant les chais Parot.

20H10 fin de réunion

Il est convenu d’une prochaine rencontre fin mai 2005.

Compte rendu réalisé par Michel Deysson et Jean Philippe Lasfargues.