Archives de ◊ mars 2005 ◊

• 15 mars 2005

Présents :

Michel Deysson, Astrid Compagnon, René Marfaing, C.Aritia, M.Irigoyen, Patricia Petit, Marcel Felice, Ida Deres, Yvette Fragnaud, Henri Ponchaud, Mme Laqueyrie, Mme Lougarre, Pascale Germain, Mme Thorrignac, Roger Prat, Geneviève Rando, Dominique Bricout, Yvan Detraz, Jean Philippe Lasfargues

Excusés : Jean François Gratadour, Mounir Kechich

Dans un premier temps bois avons fait un rapide tour de table afin de présenter de nouveaux participantes, habitantes du quartier ( Pascale Germain, Dominique Bricout) ainsi que les enseignantes des écoles primaires et maternelles.

Nous avons reparlé de la dernière réunion avec la mairie de Bordeaux et avons débattu des 3 hypothèses qui nous avaient été proposées. L’hypothèse 1 faisant unanimité, question de bon sens. Cependant un point important a été abordé sur la question des 2 parcelles qui n’appartiennent pas à la Mairie surtout celle appartenant à Mme DUPUCH. La mairie ayant l’intention d’acheter les terrains, nous a présenté des plans incluant ces 2 parcelles.

Le fait de présenter un projet utilisant la parcelle de Mme DUPUCH, soulève un cas de conscience. Doit-on pousser à vendre Mme DUPUCH. ?

A cette question il a été décidé que la position du Collectif de la friche Dupaty dit le jardin de ta sœur, sera la suivante :

« Nous ne voulons en aucun cas forcer la décision de Mme DUPUCH dans le choix de vendre ou non sa propriété. Notre projet d’aménagement tient compte déjà de la non jouissance de cette parcelle. En revanche si Mme DUPUCH fait le choix de vendre sa propriété à la mairie de Bordeaux, alors il semble évident que cette parcelle intègrera le projet d’aménagement du jardin.

Pour ce qui concerne la parcelle à tenant de celle de Mme DUPUCH, qui est actuellement en friche, nous sommes en accord avec le projet de la mairie sur son acquisition.

A noter que le fait que seule la parcelle de Mme DUPUCH soit privée et enclavée par le Jardin de ta sœur ne pose pas de problème majeur sur les questions d’utilisation et d’esthétique. »

La mairie de Bordeaux nous a proposé 2 ateliers en comité restreint : un atelier voirie et un atelier espaces verts.

Il a été proposé d’envoyer un courrier expliquant que dans un premier temps un seul atelier suffisait. Cet atelier aurait pour but de préciser les modalités d’intervention, de proposer un calendrier d’actions, de comprendre de processus général. Par la suite des ateliers thématiques pourraient avoir lieu.

Un groupe restreint a été constitué, les personnes ci-dessous se sont proposées

20H30 fin de la réunion.

Nous proposons une nouvelle rencontre dès que l’on reçoit la date du premier atelier avec la Mairie.

• 3 mars 2005

Lors de la réunion provoquée par la Mairie de Bordeaux le 15 février 2005 à l’US Chartrons, Monsieur Michel DUCHENE nous a présenté plusieurs hypothèses de superficies et d’aménagements possibles sur le friche par l’intermédiaire de l’agence d’urbanisme A’URBA.

Ces 3 hypothèses étaient les suivantes :

Hypothèse 1 : réalisation de 10 logements à l’angle de la rue Chantecrit et de la future voie

Hypothèse 2 : réalisation en plus de 12 autres logements mitoyens de la résidence les jardins des graves.

Hypothèse 3 : réalisation supplémentaire de logements mitoyens de l’ART CRU

Face à ces 3 hypothèses, l’ensemble des participants a refusé catégoriquement les hypothèses 2 et 3. De fait l’hypothèse 1 a été gardée, ainsi la superficie de la friche reste inchangée.

Sur la question du choix de la largeur de la future voie (parallèle à la rue Dupaty), il semblerait que le choix se porte plutôt pour une voie de 12 mètres de large contre 10. Ainsi cette solution permettrait la création d’une cour urbaine.

Le choix de cette largeur, oblige le promoteur DOMOFRANCE qui construit en face à revoir ses plans.

Pour l’accès aux quais par le chemin vert les négociations sont en cours.

Il a été décidé à la fin de la réunion par l’intermédiaire de Madame VIGNE de mettre en place des ateliers de travail avec des représentants de la friche et des techniciens de la mairie de Bordeaux.

Pour ce faire nous devons nous réunir pour clarifier le fonctionnement de cette interface et de savoir de qui elle est constituée.

Nous vous proposons une réunion,

le Mardi 15 mars 2005 à 18H30 au Centre Social Bordeaux Nord, 58 rue joséphine, 33300 Bordeaux, 05 56 39 46 72

Pour information :

Nous avons été contacté (Yvan DETRAZ et Jean Philippe LASFARGUES) par le centre de ressources politique de la ville « Ressources et territoires » de Midi Pyrénées qui travaille sur l’accompagnement des habitants et démocratie participative entre autres.

Mardi 22 février, nous avons présenté la démarche de travail de la friche et nous avons débattu du projet, des ses ambitions, des questions que cela soulève.

Cela nous a permis de faire parler de notre initiative auprès d’autres acteurs : chargés de mission, directeur de cabinet, association, régie de quartier…